Prise de décision dans la classe

Essai de prise de décision démocratique dans un groupe classe

1 – Prise de décision originale

À l’origine dans mes classes précédentes la prise de décision du groupe était prise de manière très simple par un vote à mains levées à la majorité.

Les décisions sont prises rapidement, sans trop de discussion entre les membres du groupe, mais laissent de nombreux membres dans l’expectative. Il y a un semblant de démocratie car la moitié du groupe est d’accord avec la proposition.

Malheureusement cette décision est loin d’être démocratique par de nombreux aspects :

  • certains membres ne se sentent pas solidaires avec la décision prise,

  • la main levée fait qu’il y a une certaine pression subie par les personnes les plus timides,

  • décisions non discutées et donc subies par la plupart,

  • l’adulte étant présent, ses prises de position donnent une ligne à suivre pour beaucoup d’enfants.

Autant de points négatifs que je ne percevais pas. Je pensais ma pratique du groupe équilibrée et démocratique.

2 – Évolution

Au fil des discussions avec les parents d’élèves j’ai pris conscience qu’une évolution était nécessaire pour que les décisions impliquent enfin tous les membres du groupe.

La définition de la démocratie est celle-ci 1:

Système de rapports établis à l’intérieur d’une institution, d’un groupe, etc., où il est tenu compte, aux divers niveaux hiérarchiques, des avis de ceux qui ont à exécuter les tâches commandées.

Il fallait pour cela améliorer plusieurs points essentiels :

  • réfléchir aux rapports entre les membres du groupe, réduire les inégalités qui peuvent exister du fait de l’âge, de l’expérience ou de la position au sein du groupe.

  • Tenir compte des avis de chacun et surtout libérer la parole de tous.

  • La prise de décision finale.

J’ai pour cela regardé dans les différents outils de gouvernance partagée, et j’ai essayé de bricoler un système décisionnaire équilibré et égalitaire.

 

 

3 – Les prises de décisions aujourd’hui

Les décisions prennent un chemin plus complexe qu’auparavant.

La proposition est annoncée au groupe expliquée de la manière la plus précise possible, ce qui implique une réflexion importante auparavant.

Si aucune solution n’est trouvée pour que ce problème soit réglé, la proposition est abandonnée tout simplement.

Si un enfant voit un inconvénient ou un problème à cette proposition elle est discutée afin de trouver une solution acceptable et réalisable. Chacun peut apporter sa pierre à l’édifice et trouve ainsi une implication plus grande dans la décision. SI une solution est trouvée, la proposition est amendée et appartient donc à la classe.

À partir de là s’il y a un autre inconvénient la nouvelle proposition est passée à nouveau au même fonctionnement. Quand il n’y a plus de problème avec cette solution, ou si aucun problème n’est trouvé le groupe passe au vote. Afin de ne pas influer, ou le moins possible, sur le groupe l’adulte vote en dernier.

Exemples

  • J’ai voulu changer de place un atelier permanent dans la classe. j’ai donc proposé au groupe ce changement. Je n’imaginais pas à quel point quelque chose d’insignifiant pour moi pourrait être si perturbateur pour les enfants. Ils ont trouvé de nombreux inconvénients à ce changement, tous très pertinent :

    • luminosité → solution trouvée : une lampe a été ajoutée à cette endroit.

    • manque de place → de nouveaux meubles ont été trouvés.

    • outils plus éloignés → déplacement pour une place plus centrale de ces outils.

Cela a donné lieu à de nombreuses discussions forts intéressantes où chacun a trouvé sa place, même les plus jeunes. Ce changement s’est fait en douceur accompagné par tous.

  • De nombreuses perturbations sont venues déstabiliser le groupe cet après-midi. Les plus jeunes de la classe du bas (maternelles) sont venus pendant la sieste dans la classe. Ne connaissant pas les règles d’inscriptions dans les ateliers (étiquettes personnelles), ils ont géné les plus grands. On a organisé une réunion avec les plus jeunes et nous avons trouvé des solutions d’organisation afin que tout le monde y trouve son compte. Ainsi, les discussions ont été très riches également et ont permis d’élaborer une nouvelle organisation. Ainsi, un consensus a été trouvé en écoutant tout le monde. Il ne reste plus qu’à essayer.

  1. Définition du site Larousse.fr - définition du mot démocratie