Ma bibliothèque

Ma bilbiothèque

L’école réparatrice de destins, Paul Le Bohec

LE livre qui m’a vraiment remis les idées en place au niveau de la pédagogie, mais pas que.

C’est la biographie de Paul Le Bohec à l’aune de sa pratique en classe.

On y trouve une vision de la vie, des pratiques pédagogiques innovantes, des questionnements importants.

Lien pour l’acheter

Une école du 3ème type, Bernard Collot

L’un des nombreux ouvrages de Bernard Collot.

Il y retrace ses pratiques d’instituteur durant sa carrière. Son évolution vers ce qu’il a nommé d’abord la pédagogie de la structure et de la communication pour ensuite la nommer pédagogie 3type, en hommage à un film de Steven Spielberg.

Ce livre a beaucoup compté pour moi dans ma pratique actuelle.

Lien pour l’acheter


Apprendre avec les pédagogies coopératives, de Sylvain Connac

Un livre qui explique comment mettre en place la pédagogie institutionnelle.

Chaque pratique y est expliquée, avec des outils et un lien avec des explications scientifiques.

Un livre qui m’a permis de prendre confiance, et de me lancer définitivement dans les techniques Freinet. Il m’a aussi permis de me positionner quand à certaines pratiques pédagogiques.

Lien pour l’acheter

Apprendre, oui mais comment, de Philippe Meirieu

La vision d’un nouvel enseignant à l’époque (1987), où M. Meirieu commence à réfléchir à la place des apprentissages, donne des “billes” et surtout, une bouffée d’air frais quand on débute.

Le premier livre pédagogique que j’ai lu, qui a marqué mes premières années dans le métier. Une pierre de plus à ma vision actuelle de l’enfant.

Lien vers la page de présentation sur le site de M. Meirieu

Lien pour l’acheter

Les archives de l’ICEM

Une mine d’or dans laquelle je vais puiser régulièrement des pratiques pédagogiques.

C’est l’ensemble des écrits pédagogiques que les compagnons Freinet ont produits depuis presque 1 siècle.

Pour moi, il est important de relire les “anciens”, ils ont réfléchi à tellement de choses qui sont toujours d’actualité.

Lien vers le site

Première expérience de mathématique libre en CE1, de Paul Le Bohec

La première expérience de Paul Le Bohec sur les débats mathématiques libres.

Monique Quertier a continué son expérience pendant plus de 20 ans, et j’essaie à mon échelle de suivre cette expérience.

J’ai la chance d’avoir un exemplaire papier de ce dossier pédagogique, mais il est accessible en ligne.

Lien pour le lire

Pédagogie de l’autonomie, de Paolo Freire

Photos prises sur le site des éditions Eres.

La vision de l’éducation de paolo Freire, éducateur brésilien qui a contribué à développer l’éducation populaire auprès des plus pauvres.

Un livre éclairant et politique sur l’éducation.

À lire !

Lien vers l’article du blog

Lien pour l’acheter

Les chiens ont soif, de Normand Baillargeon

Ce n’est pas un livre sur la pédagogie, absolument pas, mais il  y a un chapitre important qui porte sur l’éducation.

C’est également une vision politique de la société.

Lien pour acheter le livre

Lire se livre, de Jean-Pierre Lepri

La vision de la lecture de Jean-Pierre Lepri.

Une analyse intéressante de l’écrit et de la lecture, pour ensuite aider à mieux comprendre le cheminement qui mène à savoir lire.

Lien vers un article du blog sur ce livre

Lien pour acheter le livre

Anarchisme et éducation (tomes 1 et 2), de Normand Baillargeon

Recueils de textes des auteurs anarchistes depuis le 18ème siècle.

Pour moi la pédagogie est politique et ces avis sur l’éducation sont très importants pour mieux comprendre les choix de pratique.

Lien pour acheter le tome 1

Lien pour acheter le tome 2

Le texte libre…libre, de Paul Le Bohec

Comment aborder l’écrit, sans le forcer. Paul Le Bohec a trouvé la solution, le rendre véritablement libre.

VOilà ce qu’il en disait:

Le texte libre… libre ? Qu’est-ce que c’est que cette nouveauté ? Tout texte n’est-il pas par définition libre, puisque c’est inscrit dans sa constitution ? – Voire ! dit Paul Le Bohec, confronté un jour à des textes d’une tonalité nouvelle. Cette surprenante émergence semblait être le résultat de conditions particulières : un long compagnonnage avec Freinet et son mouvement de l’Ecole Moderne vingt-trois années en un même lieu, dans une classe de CP-CE qui ne se renouvelait que par tiers chaque année, permettant ainsi une lente mais continue maturation de la liberté d’écrire une réelle confiance dans les capacités personnelles de chaque enfant. Mais des documents transmis par de proches “parents pédagogiques” démontrent que c’est plus courant qu’on ne le croit. Il est heureux que de pareils témoignages de libres enfants d’écriture puissent arriver au jour, maintenant que l’écrit a retrouvé dans la société d’aujourd’hui sa nécessaire place pour la communication et pour la vie.


Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.